Actualités

Crédit photo : Arnaud Bouissou/Tera Crédit photo : Arnaud Bouissou/Tera
Partager sur :

« Déclaration de Toulouse » sur le développement durable et la décarbonation de l'aviation

07 février 2022 Brève
Vue 373 fois

ENAC Alumni se réjouit de la signature de la « Déclaration de Toulouse » sur le développement durable et la décarbonation de l'aviation.

 

Cher(e) diplomé(e) de l’ENAC,

Comme tu en as été informé(e) par la presse ou d’autres média, plus de 40 Etats (dont la totalité des Etats de l’Union Européenne) et environ 150 entreprises ou parties prenantes (fédérations, organisations syndicales, etc.) du secteur aérien et énergétique ont signé la « Déclaration de Toulouse » sur le développement durable et la décarbonation de l’aviation.

ENAC Alumni se réjouit de cette élan partenarial public-privé pour atteindre la neutralité carbone du transport aérien d’ici 2050. La déclaration de Toulouse confirme et va bien au-delà de l’engagement sectoriel pris par les industriels du secteur en octobre 2021. En effet, les 27 États membres de l’Union européenne, 10 pays de la CEAC (Conférence Européenne de l’Aviation Civile), ainsi qu’une vingtaine d’associations professionnelles regroupant les constructeurs, les compagnies, les équipementiers, les aéroports, les syndicats du secteur, et plusieurs dizaines d’entreprises individuelles du secteur aérien et du secteur énergétique, actifs dans la production de carburants d’aviation durables, sont désormais engagés à la neutralité carbone du transport aérien d’ici 2050.

Par ailleurs, ENAC Alumni se félicite que les options technologiques d’amélioration, présentées par les industriels, à savoir :

  • l’amélioration des opérations (au sol et en vol, avec notamment l’optimisation des trajectoires ou les vols en formation) ;
  • la promotion des carburants durables (qui nécessite la mise en place d’une filière d’approvisionnement) ;
  • ou encore le développement des nouvelles technologies (électricité, hybridation, hydrogène)

soient en parfaite adéquation avec les engagements de notre « Manifeste pour une aviation environnementalement responsable » ainsi qu’avec les groupes de travail mobilisés sur ces thématiques.

L’initiative toulousaine, en présence de M. Salvatore Sciacchitano, Président du Conseil de l’OACI (Organisation de l’Aviation Civile Internationale - agence des Nations Unies spécialisée dans les sujets d’aviation civile, regroupant 193 Etats membres) est d’autant plus bienvenue qu’elle survient à quelques heures de l’ouverture du Committee on Aviation Environmental Protection (CAEP) de l’OACI (7-18 février 2022). Ce comité doit débattre et entériner des propositions pour l’adoption à l’automne d’un « objectif de long terme » de réduction des émissions de CO2 (LTAG, Long-Term global Aspirational Goal). Un tel objectif, au niveau des Etats, emboiterait le pas aux engagements du secteur, établis par l’Air Transport Action Group (ATAG) en octobre 2021.

Enfin, ENAC Alumni exprime sa grande fierté que notre école, l’Ecole Nationale de l’Aviation Civile (ENAC) ait été choisie pour organiser et accueillir le Sommet de l’aviation consacré à la décarbonation du transport aérien, les 3 et 4 février derniers. Le choix de notre école met en évidence la qualité de nos formations et souligne les capacités à travailler ensemble à la recherche et à la mise en place de solutions techniques, opérationnelles et d’organisation du transport aérien pour atteindre cet objectif partagé de zéro émission nette en 2050. Cet objectif doit être atteint en affirmant l’importance d’une vision holistique du développement durable qui tienne pleinement compte de ses dimensions environnementales, économiques et sociales.

Bien cordialement,

Marc HOUALLA
Président ENAC Alumni




2
J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.