Actualités

Partager sur :
09 février 2021
Article

Bon vol Mr le Directeur … Louis Pailhas 1926 - 2021

Vue 432 fois

Après des études secondaires au Lycée Pierre-de-Fermat à Toulouse puis des classes préparatoires aux grandes écoles au Lycée Louis-le-Grand à Paris, Louis Pailhas est diplômé de l'École polytechnique (X 46) puis de l'École nationale de l'aviation civile (IAC 49). Il commence sa carrière au Maroc de 1951 à 1956, puis rejoint la métropole à la Direction des bases aériennes jusqu'en 1959. La même année, il est nommé directeur du centre régional de la navigation aérienne d'Orly, poste qu'il occupera jusqu'en 1965.

Il rejoint l’ENAC à Orly en 1965 pour prendre le poste de Directeur adjoint et il est nommé Directeur de l’Ecole en décembre 1967, prenant ainsi la suite de Gilbert Manuel.

C’est donc lui qui sera aux commandes de l’ENAC pendant la période de construction du nouveau campus de Toulouse et lors du transfert d’Orly à Toulouse en 1968. Il fut de ce fait le premier directeur de l’ENAC Toulouse telle que nous la connaissons aujourd’hui.

Louis Pailhas a marqué l’histoire de l’ENAC, si l’école est devenue la première université du transport aérien en Europe c’est en grande partie grâce à lui : c’est sous sa direction que l’Ecole commencera son virage, passant de formations spécifiques à la fonction publique vers des formations orientées également vers le secteur privé.

En particulier, la formation des ingénieurs s’ouvrira aux civils (appelés à cette époque les « titulaires ») d’abord pour les « I », puis en 1970 pour les « E ». En 1974 la filière « T » verra le jour, timidement d’abord puis avec le succès que l’on sait.

En janvier 1982, il quitte l’école, remplacé par André Sarreméjean, pour devenir directeur de la navigation aérienne jusqu’en 1989.

Né à Foix, Louis Pailhas était très attaché à sa région où il décide de prendre sa retraite et de s’engager dans la vie politique toulousaine. Il devient ainsi conseiller municipal de Toulouse en 1989 puis adjoint au Maire de 1995 à 2001.

L’ensemble des anciens élèves de Louis Pailhas se souviendront d’un homme brillant, humble, accessible, bienveillant et très proche de ses élèves




1
J'aime

1 Commentaire

Anne COTEL-BALLOT (IENAC 1978 - T)
Il y a 7 mois
J'ai gravée dans ma mémoire l'image de M. Pailhas assis discrètement tout en haut de l'amphi, lors de la soutenance de mon mémoire de fin d'études (on ne disait pas PFE). Et de la pression mise par cet honneur qu'il me faisait d'assister à cette soutenance (genre, sois à la hauteur !). Tout s'est bien passé... Un grand monsieur qui nous quitte.

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.