Actualités

Portrait : Carine TRUONG (IENAC 93), CEO Careva Aero Capital

08 mars 2024 Brève
Vue 936 fois

1. Pouvez-vous vous présenter en quelques lignes ? Comment vous définissez vous aujourd'hui ?

 

Je travaille aujourd'hui dans le conseil, dans l'acquisition vente / négoce / financement d'avions et de sociétés. Durant les 28 ans de ma vie professionnelle dans l'industrie aéronautique, j'ai été en poste dans des pays différents et dans des domaines variés comme des constructeurs aéronautiques d'avions commerciaux et privés, banque, compagnie de leasing, conglomérat, éducation.

 

2. Quel a été votre plus gros challenge jusqu'à présent dans votre carrière professionnelle ?

 

Au début de ma carrière, cela n'a pas été évident de dépasser les stéréotypes et de me faire accepter en tant que jeune femme ingénieur dans une industrie globalement dominée par les hommes. Mais le plus gros challenge dans mon parcours a été d'essayer de concilier ma vie personnelle avec ma vie professionnelle. C'est quelque chose que l'école ne nous apprend pas. Or une harmonie globale dans la vie professionnelle et personnelle, c'est cela la vraie réussite. 

 

3. Selon vous, quelle sont les clés pour réussir en tant que femme dans l'aéronautique ?  

 

La passion, l'authenticité, le travail, la résilience et l'audace sont des valeurs clés de réussite. Comprendre le code du travail et le fonctionnement des interactions humaines et culturelles est tout aussi important que les compétences professionnelles, car cela permet de naviguer dans le contexte professionnel en optimisant et en mettant en avant ses qualités personnelles de manière constructive. 

 

4. Selon vous, qu'est-ce que l'ambition au féminin ?

 

Certains pensent que l'ambition au féminin c’est faire aussi bien sinon mieux qu'un homme. C'est une erreur. La femme présente des qualités d'empathie, d'écoute, de négociation, de résilience et d’approche du détail intrinsèques, avec une vision plus globale, qui font d'elle un élément hors pair dans un monde professionnel qui se veut plus inclusif dans sa diversité. 

L'ambition au féminin selon moi, c'est rester fidèle à ses valeurs et ses fondamentaux en conciliant vie professionnelle et vie privée, en harmonie avec la diversité, et de transmettre aux nouvelles générations. 

A la question que l'on m'a posée lors de l'oral d'entrée à l'ENAC (30 ans déjà !), « Mademoiselle, voulez-vous être femme ou ingénieur ? », ma réponse n'a pas changé : « Je veux être femme ingénieur ! ». 



5. Quel est l'impact du réseautage d'ENAC Alumni dans votre environnement professionnel ?

Qu'est-ce qu'ENAC Alumni vous a apporté jusqu'à présent ? Pourquoi adhérez-vous ?

 

ENAC Alumni regroupe d'abord des personnes qui ont reçu, lors de leur passage à l'ENAC, des valeurs fortes de vie, de passion, d'ouverture d'esprit, d'audace et de résilience qui constituent une force motrice puissante. 

Le réseau ENAC Alumni puise sa force dans plus de 50 coopérations internationales, 118 nationalités, un rayonnement exceptionnel aussi bien géographique dans le monde que dans tous les domaines de l'industrie aéronautique. 

Depuis 10 ans, j'enseigne le module de l'économie du transport aérien pour le Master spécialisé de Management du Transport aérien avec Tsinghua à Pékin et Hong Kong International aviation academy à Hong Kong, où j'ai tous les ans le plaisir de constater que l'esprit ENAC reste fidèle et se transmet bien au-delà des frontières. 



6. Quel conseil pourriez-vous donner aux femmes qui nous lisent ?

 

Au-delà du savoir académique, apprenez la vie, gardez une ouverture au monde, soyez vous-mêmes et osez !







2
J'aime

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.